13/11/2012

Des chercheurs créent la première cape d'invisibilité "parfaite"

Des scientifiques de l’Université Duke, aux États-Unis, sont parvenus à mettre au point un dispositif capable de rendre invisible des objets de quelques centimètres.

L’invisibilité est une faculté pour le moins convoitée par grand nombre d’entre nous. Une convoitise qui s'est encore accentuée ces dernières années notamment grâce au sorcier Harry Potter et sa fameuse cape d'invisibilité. D’un point de vue scientifique, l'invisibilité consiste à rendre un objet ou un organisme vivant impossible à voir sans pour autant modifier la vision de la scène qui l’entoure, soit en quelque sorte, en le rendant transparent.

Or, s’il nous est possible de voir les objets qui nous entourent, c’est avant tout grâce à la lumière réfléchie par ceux-ci et perçue par nos yeux. En obligeant les rayons lumineux à contourner un objet, il est donc possible de le rendre invisible. Partis de ce principe, des chercheurs de l’Université de Duke aux États-Unis, s’attèlent à cette tâche extrêmement complexe depuis plusieurs années. Et après maintes tentatives, ils sont finalement parvenus à réaliser une technologie permettant de faire disparaître des objets de petites tailles.

Au cours de leurs dernières expériences, décrites dans la revue Nature Materials, les scientifiques ont réussi à faire passer des micro-ondes autour d’un cylindre de 7,5 centimètres de diamètre et 1 centimètre d’épaisseur. Cette performance a pu être réalisée au moyen d’un matériau électromagnétique complexe, inexistant à l'état naturel. L‘invention de ce "métamatériau" remonte à 2006.

L'impression d'une parfaite transparence

Toutefois, jusqu’à présent celui-ci n’avait jamais fait preuve de résultats parfaits. En effet, si l’objet disparaissait, et qu’il était possible de voir ce qui se trouvait derrière, une petite partie des réflexions de la lumière incidente compromettait l’illusion. Pour minimiser ces réflexions, les chercheurs ont eu l’idée de tordre le métamatériau afin de le façonner en forme de diamant. De cette façon, les micro-ondes ont été dirigées parfaitement autour de l’objet, donnant l’impression d’une parfaite transparence.

Il s’agit ainsi d’un pas notable dans l’histoire de l’invisibilité. En effet, c'est la première fois qu'une invisibilité parfaite est obtenue. Néanmoins, le dispositif est encore bien loin de pouvoir être appliqué à des vêtements ou des boucliers de protections comme nos rêves nous le laissent espérer. En effet, le métamatériau est capable pour le moment de détourner seulement les micro-ondes et non les ondes optiques. De plus, il ne fonctionne que dans une seule direction.

http://www.maxisciences.com/invisibilit%e9/des-chercheurs-creent-la-premiere-cape-d-039-invisibilite-parfaite_art27499.html

23:04 Écrit par Junior dans le monde, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Mohamed Ali à propos de l’élection d’Obama

Pour activer les sous-titres, utiliser l’icône dans la barre de contrôle de la vidéo.

23:01 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

07/11/2012

Las Vegas : la faillite du rêve américain

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Las-Vegas-la-faillite-du-reve-americain-14750.html

19:24 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/11/2012

Olivier Delamarche : "Les chiffres aux États-Unis sont catastrophiques !"

20:21 Écrit par Junior dans l'Euro, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

07/08/2012

Le tueur du Wisconsin, au temple sikh, est un ancien membre d'une unité des opérations psychologiques de l'armée américaine


pageAznnAdWCYAAs6pn.jpgReste à savoir à quel groupe subversif il appartient outre sa supposée affiliation avec la philosophie "skinhead"!!!  "Tea Party", "Occupy", "milice",...



Michael Page, un homme blanc de 40 ans, a servi dans l'armée américaine, mais n'était plus en service lors des évènements.  Il se serait enrôlé dans l'armée en avril 1992, stationné à Fort Bragg, en Caroline du Nord, servant dans l'unité des opérations psychologiques.



http://washington.cbslocal.com/2012/08/06/cbs-news-shoote...

 

Source: Conscience du peuple

10:50 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Infowars : Second Tireur dans la Fusillade de "Batman"

Quelques éléments concernant la tuerie dans le cinéma d'Aurora à la projection du dernier Batman laissent penser qu'il s'agit d'une opération très planifiée (avec un second tireur) et non l'acte d'un simple malade mental déséquilibré.

 

 

Les policiers faisaient mention d’un second suspect sur les ondes policières mais publiquement cette théorie a été complètement ignorée. Des témoins affirment avoir vus une deuxième personne. Le père de James Holmes travaille pour une compagnie qui travaille avec DARPA pour l’élaboration d’une machine qui émet des stimuli visuel et vocal afin d’implanter des pensées.

 

Source :

10:47 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

08/06/2012

« PEU PROBABLE » – La drogue est-elle vraiment responsable des actes de cannibalisme ?

La compagne de Rudy Eugene, le "cannibale de Miami", affirme que son petit ami a été drogué "à son insu". (AFP TV)

Après deux affaires en quelques jours relatives à des actes de cannibalisme à Miami, la police de la ville a lancé un avertissement jeudi 7 juin : la nouvelle drogue de synthèse qu'avaient absorbée les cannibales serait à l'origine de leur comportement.

Dans la première attaque, Rudy Eugene, l'assaillant, nu, avait agressé un SDF, lui arrachant ses vêtements et le mordant atrocement au visage. La victime est toujours hospitalisée dans un état critique. La deuxième histoire implique un jeune SDF, interpellé dans un restaurant où il était entré en criant des insultes. En route pour le poste, il se frappe la tête contre la vitre de séparation interne du véhicule de police en hurlant "Je vais vous manger". Arrivé au commissariat, il grogne comme un animal et tente de mordre un policier à la main. Les policiers ont dû lui passer un masque anti-morsures et lui lier les jambes. Ces attaques ont nourri craintes et rumeurs, au point que les autorités américaines ont dû démentir une éventuelle épidémie de zombies.

Nous publions dans la matinée un article relayant l'alerte de la police de Miami face aux effets supposés de cette drogue. Un contenu largement consulté et partagé par les lecteurs, qui s'interrogent :

 

La drogue "Sel de bain"

Autre point de confusion : la police de Miami évoque une drogue de synthèse de type  "ecstasy" également connue sous le nom de "septième ciel" ou de "sel de bain". Les médecins de l'hôpital de Miami cités par CBS parlent eux d'une"nouvelle forme de LSD".

Le "sel de bain" est composé de méhylènedioxypyrovalerone (MPDV), méphédrone et pyrovalerone. Selon la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, l'ecstasy est elle une drogue stimulante appartenant à la famille de la méthylènedioxymétamphétamine, tandis que le LSD est une drogue à puissance hallucinogène fabriquée à partir d'acide lysergique.

Une note de l'Institut national sur l’abus des drogues américain datant de février 2011 faisait état du peu de connaissance de cette nouvelle drogue "sel de bain" et relayait le nombre croissant de visites aux urgences liées à cette drogue : "Les médecins et les hôpitaux ont indiqué que s'injecter ou inhaler des 'sels de bains' contenant des stimulants synthétiques pouvait provoquer des douleurs à la poitrine, faire augmenter la tension, le rythme cardiaque, provoquer de l'agitation, des hallucinations, une paranoïa aiguë et des délires."

"Quand des personnes ingèrent des 'sels de bain', leur température augmente énormément, les poussant à déchirer leurs vêtements. Ils deviennent agressifs, et ce dans un état de délire total", raconte un médecin de Miami à CNN, information relayée par le Daily Mail. 

"Une manifestation aussi précise est vraiment peu probable"

Si les effets de la drogue peuvent être puissants et dangereux, peuvent-ils cependant mener à des actes de cannibalisme ?

"Ça me paraît peu probable qu'une substance puisse donner un symptôme aussi précis que le cannibalisme", affirme Agnès Cadet-Taïrou, médecin de santé publique à l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, sur France Info :  "La personne est peut-être porteuse de pathologies psychiatriques et, avec la prise de substances, on peut penser effectivement qu'elle fait un accès de délire, d'agressivité et que ça se manifeste de cette façon. Une manifestation aussi précise c'est vraiment peu probable."

Même analyse d'un spécialiste en maladie infectieuse interrogé par le Daily Beast, dont l'interview est reprise sur The Periscope Post. Selon Kent Sepkowitz, la drogue peut conduire à de fortes hallucinations "mais il est vraiment peu probable qu'elle soit à l'origine d'une épidémie de cannibalisme". "Pour certains, en revanche, parce que la dose consommée était trop grande, cela peut provoquer un comportement étrange, autodestructeur, violent […], mais le besoin de grogner comme un animal, non", ajoute-t-il.

Un ancien toxicomane, consommateur de sel de bain, interrogé par CNN semble corroborer cette analyse : "On a l'impression d'être un géant, d'être invincible, on ne ressent aucune douleur […]. On se sent parano", raconte cet homme qui n'a"jamais eu envie de manger quelqu'un". 

 

Source: Big browser

12:37 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | |

États-Unis : une femme enceinte reçoit une décharge de taser


taser.jpgDes policiers de Chicago ont utilisé ce mardi un taser contre une femme enceinte de huit mois, car elle avait refusé de payer sa contravention. La famille a annoncé aujourd'hui son intention de porter plainte.
 

La famille de Tiffany Rent, jeune femme de 30 ans frappée mardi par un taser à Chicago, a annoncé aujourd'hui qu'elle allait porter plainte contre les policiers, reporte le Huffington Post. La jeune femme, enceinte de huit mois, a été approchée mardi soir par des policiers qui voulaient la verbaliser pour avoir garé sa voiture sur une place réservée aux personnes handicapées. 

Selon les dires de la police, Tiffany Rent aurait déchiré la contravention et une dispute entre elle, son ami et les policiers s'en serait suivi. La décharge de taser aurait été lancée dans la confusion. Le lendemain, elle a été conduite à l'hôpital après s'être plainte de douleurs au cours de sa comparution devant la justice. Les policiers affirment pour leur défense ne pas avoir été conscients de la grossesse de Tiffany Rent. 

Selon le Huffington Post, le petit ami de Tiffany, Joseph Hobbs, affirme s'être démis le coude pendant l'altercation avec la police. La scène s'est déroulée sous les yeux des deux enfants du couple âgés de 9 et 3 ans, et présents dans la voiture au moment des faits. 

Cette affaire a un précédent. En 2004, des policiers de Seattle avaient utilisé leur taser à trois reprises contre Malaika Brooks, une femme enceinte de huit mois qui résistait à son interpellation pour excès de vitesse. 

Le taser est une arme considérée comme non létale. Utilisée par les policiers, elle envoie une décharge électrique qui permet de maîtriser une personne. Un rapport d'Amnesty International paru en février 2012 estime néanmoins à 500 le nombre de personnes décédées à la suite de l'utilisation d'un taser. 

(Source : The Huffington Post)

Source traduction: Terra Femina 

12:26 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/06/2012

Olivier DelaMarche : "Ca se terminera par une récession aux Etats-Unis"

11:30 Écrit par Junior dans l'Euro, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

04/06/2012

Les autorités américaines démentent une épidémie de zombies

 

zombieeeeee.jpgLa récente succession de fait-divers sordides impliquant des actes de cannibalisme - l'homme qui dévorait le visage d'un sans-abri à Miamiun étudiant qui a reconnu avoir mangé le coeur de son colocataire dans le Maryland et l'étrange histoire de Luka Rocco Magnotta, qui a tué puis mangé un jeune homme avant de disparaître, a choqué l'opinion mondiale.

Mais elle a également suscité de nombreuses interrogations, plus ou moins sérieuses, dans la presse et sur le Web sur l'existence d'une épidémie qui ressemblerait à un scénario de film d'horreur. 

Contactée à ce sujet par le Huffington Post, la très sérieuse agence fédérale américaine Center for disease control and prevention (CDC) a tenu à soulignerqu'elle ne connaît à ce jour "aucun virus ni maladie qui ramènerait les morts à la vie, ou qui présenterait des symptomes similaires aux zombies".

>> Lire aussi Comment se préparer à l'arrivée des zombies ?

Ce démenti en bonne et due forme suffira-t-il à mettre un terme aux spéculations ? Sur Internet, le terme "zombie apocalypse" reste la troisième recherche la plus utilisée sur le moteur Google aux Etats-Unis. Certains sites, comme Gawker, ont fait une liste de tous les faits étranges ayant eu lieu en Floride et se rapprochant bizarrement des scénarios classiques dans les films de zombies. Le site de Long Island Press.com titre ironiquement : "Doit-on considérer sérieusement une Apocalypse des zombies ?"

Par le passé, le CDC avait lui-même utilisé l'univers des zombies pour une campagne de prévention. Avec, en introduction, ces quelques mots du docteur Ali Khan : "Si vous êtes, d'une manière générale, bien équipé pour faire face à une attaque massive de zombies, vous serez également préparé à affronter un cyclone, une épidémie un tremblement de terre ou une attaque terroriste. Alors s'il vous plaît, prenez un kit, organisez-vous et soyez préparés." Une manière detoucher un nouveau public, plus jeune, avait alors déclaré la direction du CDC.

 

Source: Le Monde

17:48 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

01/06/2012

Myret Zaki : la fin du Dollar

08:17 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |