19/03/2012

L'administration Obama approuve l'utilisation de cerveaux de bébés avortés pour des tests de laboratoire

L'administration Obama approuve l'utilisation de cerveaux de bébés avortés pour des tests de laboratoire

 
 
stemcellpic17.jpgL'administration Obama vient d'approuver une expérience utilisant les restes de corps d'enfants avortés pour des recherches dans des laboratoires américains.
 
Un essai clinique approuvé par la Food and Drug Administration utilise les tissus du cerveau de bébés avortés pour traiter la dégénérescence maculaire.  StemCells Inc. va injecter des cellules foetales du tronc cérébral dans les yeux des patients pour étudier les effets des cellules sur la vision.
 
Source:
 
Communiqué de presse de StemCells Inc.:
 
Source: conscience du peuple

11:47 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/03/2012

Les camps de la FEMA seraient pour les japonais (vidéo)

Camps FEMA: L'internement des Japonais américains les préfigure 

 Un grand merci à "headshotpsyko" de Dailymotion pour la traduction de ce documentaire extraordinaire. Nos amis américains ont du mal à se faire et nous aussi par la même occasion. La FEMA EST UN ETAT DANS L'ETAT, une ORGANISATION DES MAITRES DU MONDE. Ils préparent un grand coup car ils savent que la révolte gronde chez le Peuple Américain.

 Il faut savoir que lors de la guerre avec le Japon, Eishenower avait fait interner 100 000 japonais résidents Américains dans des camps et qu'ils ont réhabilité la plupart de ces camps dans un but qui n'est que trop parlant...

Excellent reportage en 9 parties à voir absolument !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sos-Crise

16:50 Écrit par Junior dans Alex Jones, Dossiers NWO, le monde, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

15/03/2012

Sarkozy vu par le Wall Street Journal : Nicolas Le Pen

« Par delà les normes locales, l'explosion récente de xénophobie du président français est assez cynique. »

sarko-wsj-44f4e.jpg

« Le président français Nicolas Sarkozy qui a intensifié la rhétorique anti-immigrés dans les derniers jours, racontant à une émission de télévision la semaine dernière que la France a "trop ​​d'étrangers » et qui propose de réduire le nombre d'immigrants admis en France par la moitié devrait-il être réélu à un second mandat ? Puis, le dimanche, devant un rassemblement monstre dans un stade près de Paris, il a menacé de suspendre la participation de la France dans Schengen, l'Europe sans frontières internes, zone de voyages, à moins qu'elle ne soit réformée afin d'être mieux tenue à l'écart du grand brassage. Même en France, il est rare d'être plus cynique que cela

Les attaques sur l'immigration sont une tentative pour séduire les partisans de Marine Le Pen du Front national xénophobe avant le scrutin du premier tour du 22 Avril. M. Sarkozy traîne derrière son rival socialiste, François Hollande, 29% contre 27%, selon un récent sondage pour le magazine Paris Match. Mme Le Pen arrive en troisième position à 17%. Il n'est pas étonnant que c'est là désormais que le camp de Sarkozy développe l'exploitation minière pour les votes....

....Il s'agit d'une pensée laide, non seulement pour les sentiments horribles sur lequel il joue, mais aussi comme un exemple classique de l'analphabétisme économique

Au moins pas parmi les menaces qui pèsent sur l'État-providence de la France est le vieillissement (et de plus en plus longue durée de vie) de la population et un taux de natalité-tout plus élevé en Europe, est encore en dessous du taux de remplacement. 

Sauf changements fondamentaux culturels, l'immigration peut maintenir une main-d'œuvre active assez grand pour payer la déferlante croissante de retraités et de personnes à charge. La véritable tâche pour le gouvernement français est de s'assurer que les immigrants sont bien assimilés, et de créer des conditions économiques dans lesquelles ils peuvent s'épanouir avec le reste de la France. M. Sarkozy sans aucun doute comprend celaMais nous nous demandons si M. Sarkozy comprend également que c'est son cynisme mensongé qui l'a amené à la situation politique actuelle.  »

A force de moissonner sur les terres du Front National, à force de propos selon lesquels des civilisations seraient supérieures à d'autres, à force de provocation pour rabattre des voix, le candidat Sarkozy est ensituation de faillite morale. Le jugement sans appel vient des Etats Unis et en plus du Wall Street Journal qui n'est pas réputé pour être un journal de gauche.

 

Source:agoravox

16:32 Écrit par Junior dans France, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

08/03/2012

Le congrès américain élargit la loi autoritaire anti-protestation

par Tom Carter

 

 

bootwar_dees.jpgUn projet de loi adopté lundi a la chambre des représentants américaine et jeudi au sénat élargirait les lois anti-protestation qui font un crime – un délit grave punissable d’une longue peine de prison – du fait « d’entrer ou de rester dans » une zone désignée comme étant « a accès restreint ».

Ce projet de loi – le h.r. 347, ou le “federal restricted buildings and grounds improvement act of 2011” (« loi de 2011 sur les bâtiments fédéraux et les terrains fédéraux a accès restreint ») – a été  adopté par consentement unanime au sénat, alors que seuls Ron Paul et deux autres républicains ont voté contre ce projet de loi a la chambre des représentants (le projet de loi adopte a 388 voix contre 3). pas un seul politicien démocrate n’a voté contre ce projet de loi.

Le passage à la quasi-unanimité du hr 347 expose crûment le fait que, malgré toutes les gesticulations, les démocrates et les républicains sont coude a coude avec l’oligarchie corporative et financière, qui considérait les protestations populaires de l’an dernier contre les inégalités sociales avec un mélange de crainte et d’hostilité.

Le hr 347 élargit un statut fédéral criminel existant – le titre 18, section 1752 du code des Etats-Unis, ou loi sur « l’accès restreint à des bâtiments ou à des terrains ». cette loi avait été initialement adoptée en 1971 et fut modifiée en dernier lieu en 2006.

Selon la loi existante, les zones qui se qualifient comme étant « a accès restreint » sont définies en des termes extrêmement vagues et larges. Ces zones a accès restreint peuvent inclure « un bâtiment ou des terrains ou le président ou toute autre personne protégée par les services secrets se trouve, ou visite temporairement » et « un bâtiment ou des terrains soumis a cette limitation en conjonction avec un événement désigné comme étant un événement spécial d’importance nationale ».

Les services secrets fournissent des gardes du corps non seulement pour le président des Etats-Unis, mais à une large couche de personnalités de premier plan dans l’establishment politique, en ce compris les candidats à la présidentielle et des dignitaires étrangers. Ce qui constitue un événement d ‘« importance nationale » est laissé a la discrétion du « department of homeland security »  (ministere de la securite interieure). l’occasion pour pratiquement n’importe quelle grande manifestation pourrait être désignée par le « department of homeland security » comme étant un événement d ‘« importance nationale », rendant illégale toute manifestation dans le voisinage.

Pour certains, parmi ces événements, ou trouverait les conventions nationales démocrates et républicaines, qui ont été classées en tant qu’événements nationaux spéciaux de sécurité (national special security events ou nsse), une catégorie créée sous l’administration Clinton. ces conventions ont constitué l’opportunité de manifestations qui ont été soumises a des restrictions croissantes de la police et a la repression. le hr 347 signifie que le droit sera à présent plus susceptible d’être utilisé pour criminaliser les manifestations futures durant de tels événements.

La punition standard sous la loi sur les « bâtiments et terrains a accès restreint » est une amende, et jusqu’a un an de prison. si une arme ou une blessure physique grave sont en cause, cette peine pourrait etre augmentee jusqu’a un maximum de dix ans.

Est aussi criminalisée la conduite « qui entrave ou perturbe le bon déroulement des activités gouvernementales ou de fonctions officielles » et qui « entrave ou gêne l’entrée ou la sortie vers ou a partir de n’importe quel bâtiment ou terrain a accès restreint ». ces dispositions, plus encore que les dispositions créant des « zones a accès restreint », menacent de criminaliser une vaste gamme d’activités de protestation.

Afin d’apprécier le large éventail de cette loi sur les « bâtiments ou terrains à accès restreint », il est nécessaire d’envisager quelques possibilités.

• Une large zone autour de la prochaine réunion du g-8 ou un autre sommet mondial pourrait être désignée comme étant à accès « restreint » par les services secrets, de telle sorte que toute personne qui « entre » dans ce domaine puisse être passible d’une amende et d’un an de prison en vertu de l’article 1752 (a) (1) (qui fait un crime d’entrer dans un bâtiment ou un terrain restreint, sans autorisation légale de le faire).

• Le sénateur Rick Santorum, le candidat républicain à la présidentielle de l’extrême droite, bénéficie de la protection des services secrets. En conséquence, une personne qui crie « boo! » et hue lors d’un discours de Santorum pourrait faire l’objet d’une arrestation et d’un an d’emprisonnement en vertu du paragraphe 1752 (a) (2) (ce qui fait un crime du fait de « s’engager dans une conduite désordonnée ou perturbatrice dans une zone à accès restreint).

• Les travailleurs du gouvernement qui sont en grève et forment un piquet de grève à proximité de tout événement d ‘« importance nationale » peuvent être enfermés en vertu de l’article 1752 (a) (3) (ce qui en fait un crime du fait de « faire entrave à l’entrée ou à la sortie vers ou en provenance de tout bâtiment ou terrain à accès restreint »).

Sous l’ancien régime en France, des mesures furent prises afin de veiller à ce que les « masses non lavées » soient maintenues hors de vue à chaque fois qu’un chariot contenant un important aristocrate ou un responsable de l’église était de passage. de façon similaire, Les lois qui ont été élargies par la loi hr 347 aident a créer, pour le président des Etats-Unis et d’autres hauts responsables, une bulle exempte de toute protestation ou « une zone sans liberté d’expression » qui les suit partout ou ils vont, en veillant a ce que la multitude mécontente soit maintenue hors cadre.

Le « federal restricted buildings and grounds improvement act « (« loi sur les bâtiments et les terrains fédéraux a accès restreint ») est manifestement en violation du premier amendement de la constitution des Etats-Unis, qui a été  adopte en 1791 dans la foulée de la révolution américaine. le premier amendement prévoit que: « le congres ne fera aucune loi … qui restreigne la liberté d’expression… ou le droit du peuple a se rassembler paisiblement et a adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts ». (l’arrogance des politiciens démocrates et républicains est stupéfiante – quelle est la partie de «le congrès ne fera aucune loi » qu’ils ne comprennent pas ?)

La loi hr 347 suit de près la » national défense authorization act » (loi nationale concernant l’autorisation de la défense) de 2012, qui a été signée et transformée en loi par le président Obama le 31 décembre 2011. La NDAA donne au président le pouvoir d’ordonner l’incarcération de toute personne – y compris un citoyen américain -, partout dans le monde, sans inculpation ni jugement.

L’adoption de la loi hr 347 a fait l’objet d’un black-out virtuel dans les medias. à la lumière de la nature de ce projet de loi, qui constitue une attaque significative contre le premier amendement, ce black-out ne peut être innocent. le silence des medias représente un effort conscient pour maintenir la population américaine dans l’obscurité concernant les efforts du gouvernement visant a éviscérer le bill of rights (constitution).

Le calendrier de ce projet de loi est important. Le hr 347 fut rapporté au sénat par le comité judiciaire du sénat le 17 novembre 2011, au milieu d’une répression nationale massive contre les manifestations d’occupy wall street – et seulement deux jours après que des centaines d’agents de police de New York aient mené l’infâme raid de type militaire sur le campement des manifestants dans le parc zucotti, chassant les protestataires et érigeant des barricades.

Un rapport de coût du congressional budget office (cbo) accompagnant le hr 347, explique que ce projet de loi « modifierait et étendrait les lois actuelles qui interdisent l’accès certaines propriétés fédérales », de telle sorte que le gouvernement pourrait « poursuivre en justice les contrevenants qu’il ne serait pas en mesure de poursuivre autrement ».

Le rapport du CBO  affirme que « le h.r. 347 s’appliquerait à un nombre relativement restreint de délinquants », mais le coup de balai spectaculaire de la législation existante, combine aux modifications apportées par le hr 347, suggèrent le contraire.

Le hr 347 étend la législation en vigueur (selon les dossiers du congrès, il « clarifie » la léglislation existante) en remplaçant les termes interdisant d’entrer « délibérément et sciemment » dans une « zone interdite » par les termes interdisant simplement d’entrer « sciemment » dans une « zone à accès restreint ». ce changement qui semble mineur, augmente en fait considerablement la portee de la loi et rend la poursuite en justice des manifestants plus facile.

en vertu du hr 347, les individus pourraient être inculpes de violation de la loi, même s’ils n’avaient pas l’intention de le faire. ce projet de loi étend également la portée de la loi pour y inclure Washington dc, qui était précédemment uniquement couverte par des lois locales en ce qui concerne les zones « à accès restreints ». ce changement, qui aurait été demandé par les services secrets, permet a l’accuse d’être poursuivi devant un tribunal fédéral.

Le projet de loi attend à présent la signature du président Obama avant qu’il ne devienne une loi applicable.

Ce qui se cache derrière l’attaque en cours contre la constitution des Etats-Unis et le bill of rights (déclaration des droits) est une compréhension croissante, par la classe dirigeante, que les protestations qui ont eu lieu partout dans le monde contre les inégalités sociales en 2011 vont inévitablement resurgir sous des formes plus puissantes en 2012 et au-delà, à mesure que des mesures d’austérité et l’effondrement de l’économie rendent les conditions de vie de plus en plus intolérables pour la classe ouvrière. Le soutien quasi unanime du congrès au hr 347, parmi les démocrates ainsi que parmi les républicains, reflète un sentiment prépondérant au sein de l’establishment au pouvoir et qui vise a restreindre les droits démocratiques existants et a se diriger vers des méthodes de pouvoir dictatoriales.

Ce sentiment a été exprime plus directement cette semaine par le législateur républicain du Wyoming David Miller, qui a présente un projet de loi a l’assemblée législative de cet état, projet de loi qui donnerait a l’état le pouvoir, lors d’une « urgence », de créer sa propre armée permanente par la conscription, de battre sa propre monnaie, d’acquérir des avions militaires, de suspendre l’assemblée législative, et d’établir la loi martiale.

« Les choses se passent rapidement, parfois – regardez la Libye, regardez l’Egypte, regardez ces situations, » a déclaré Miller au star-tribune à Casper, dans le Wyoming. répétant tous les arguments utilises par chaque dictature militaire au cours du siècle passe, Miller a déclaré : « Nous n’aurions pas le temps de nous réunir en assemblée législative, ou même en session extraordinaire pour pouvoir faire quelque chose pour y répondre ». ce qu’on a baptisé la « loi du jugement dernier » de Miller a échoué dans la juridiction du Wyoming, mardi, par une marge étroite de 30 vois contre 27.

Cet article, initialement publié le 3 mars, a été modifié afin de clarifier l’étendue de la loi existante.

Traduit par Vic Flame

source

17:59 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

05/03/2012

Des tornades dévastent les Etats-Unis et font 39 morts

Les tornades ont particulièrement touché cinq états dont l'Indiana et l'Alabama
 

Entre mercredi et samedi, une série de tornades a ravagé le sud des États-Unis. On recense de nombreux morts à travers plusieurs états.

Rien que vendredi, près de 80 tornades se sont abattus sur les Etats-Unis. Ce qui porte le total à 133 depuis une semaine. Elles ont entraîné au moins 39 morts à travers 5 états (Kentucky , Indiana, Ohio, Tennessee et Illinois). Les vents les plus forts ont atteint 320 kilomètres par heure, et ce n’est que par miracle que certains habitants ont échappé aux vents qui broyaient tout sur leur passage.

"Quand on est sortis de l'école vendredi, on a eu l'impression que quelqu'un venait de lancer une bombe atomique", raconte Pam Horton, trésorière de la toute nouvelle école d'Henryville (2.000 habitants), dans l’Indiana. "Il a fallu sortir par des fenêtres brisées [ … ] Quand la tornade a frappé, vers 15h, on a tous eu l'impression que nos oreilles allaient exploser tellement il y avait de la pression. Puis, tout l'immeuble s'est mis à vibrer. Quand ça s'est calmé, on a voulu sortir, mais il a commencé à grêler. On a dû retourner à l'intérieur. Une heure en enfer, je vous jure".

Dans les pelouses des alentours, les grêlons ont fait des trous de 5 ou 10 centimètres de large, et parfois aussi profonds. Les pare-brise des voitures toujours sur leurs quatre pneus sont défoncés. Devant l'école, un bus scolaire a été projeté dans une maison, son châssis complètement déformé. Certains bâtiments ont été pulvérisés, d’autres déplacés sur des dizaines de mètres. Les forêts ont été dévastées les arbres se retrouvant entremêlés dans les fils électriques qui pendent un peu partout.

Des villes quasiment rayées de la carte

Henryville a été pratiquement rayée de la carte, mais le seul à avoir perdu la vie ici c’est un homme qui a eu une crise cardiaque. Les habitants se donnent un coup de main pour réparer les dégâts et récupérer ce qui peut l’être parmi les décombres. Chacun souligne ainsi le miracle que la catastrophe ait fait si peu de victimes. Un fait qui réconfortent un peu les habitants malgré la tâche colossale qui les attend.

Mais les tornades ne se sont pas arrêtées à Henryville. Les orages ont poursuivi leur chemin vers l'est jusqu’à Marysville (1900 d'habitants). Ici, le vent semble avoir soufflé encore plus fort : la ferme et un des ses silos ont été désintégrés, projetés presque 1 kilomètre plus loin. Une remorque s'est fracassée sur un arbre, pliée en deux. Les dégâts sont tellement importants que le sénateur de l’Indiana, Dan Coats, a déclaré que la ville n’existait plus.

Une précocité inhabituelle

A travers les cinq états les plus touchés, on retrouve un peu partout  des camions qui se sont fait emporter, des maisons entièrement rasées, des écoles, casernes de pompiers, prisons et autres bâtiments détruits, tandis que les routes et les lignes électriques sont coupées. Des dizaines de milliers de personnes sont privées d'électricité rien que dans le Kentucky. Cet état, ravagé par 13 tornades, recense 19 morts et 300 blessés. Le gouverneur, Steve Beshear, a déclaré n'avoir "jamais vu [ ... ] une dévastation d'une telle ampleur". Dans l'Indiana, 13 personnes ont perdu la vie, trois autres ont été tuées dans l'Ohio et deux supplémentaires dans l'Alabama et en Géorgie.

En principe, de tels épisodes ont plutôt lieu en avril ou mai (250 tornades fin avril 2011). Cette précocité est ainsi tout à fait inhabituelle. Bien que le calme soit revenu sur les Etats-Unis, il ne devrait pas durer puisqu’à partir de jeudi un nouvel épisode de temps violent est à redouter. Son intensité et sa localisation restent indéterminées. Il pourrait cette fois se produire un peu plus à l'ouest, en particulier vers l'Oklahoma.

Découvrez en vidéo l'une des tornades filmée par un automobiliste et les dégâts causés par la série de tornades en images sur Maxisciences

http://www.maxisciences.com/tornade/des-tornades-devasten...

19:25 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

29/02/2012

Tout le monde est désormais suspect aux Etats-Unis


RT. Tout le monde est désormais suspect S/T par hussardelamort

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Tout-le-monde-est-d...

15:36 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

24/02/2012

Mise au point de Webster Tarpley au sujet de Ron Paul


Webster Tarpley : Ron Paul , l’ultra-réactionna... par hussardelamort

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Mise-au-point-de-We...

19:30 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

19/02/2012

Ron Paul: les États-Unis tendent vers le fascisme

  250px-Ronpaul1.jpgKANSAS CITY, États-Unis - Le candidat à l'investiture républicaine américaine Ron Paul affirme que les États-Unis «se dirigent vers un système fasciste» dominé par un gouvernement et des entreprises omniprésentes. 

Le représentant du Texas a organisé un rassemblement animé samedi soir en face d'un monument commémorant la Première Guerre mondiale à Kansas City, au Missouri, dépassant en amplitude plusieurs banquets du Parti républicain organisé des deux côtés de la frontière proche entre le Missouri et le Kansas. 

M. Paul a déclaré que les États-Unis étaient sortis du droit chemin à l'époque du président Woodrow Wilson, qui a dirigé le pays lors du premier conflit mondial et qui a plaidé avec succès pour l'implication des États-Unis dans l'ancêtre des Nations unies. 

Bien que ses assistants aient été au courant, M. Paul a déclaré à des journalistes après son discours ne pas savoir que son rassemblement coïncidait avec des événements du parti républicain prévus de longue date.
 
Source: Métro

22:28 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

14/02/2012

12 parallèles entre le 11/9 et Pearl Harbor

Cette vidéo du réalisateur italien Massimo Mazzucco, adaptée en français par ReOpen911, dresse une liste de 12 points communs entre les attentats du 11-Septembre et l’attaque de la base américaine de Pearl Harbor en décembre 1941.

 

De la pré-connaissance de l’attaque par l’administration au pouvoir à la propagande ultérieure pour mettre en oeuvre des objectifs secrets, en passant par la rétention d’information au plus haut niveau et par l’affaiblissement singulier des défenses militaires le jour J, les parallèles sont tout à fait saisissants.

 

Quand l’écrivain et chercheur David Ray Griffin avait choisi d’intituler son premier livre sur le 11-Septembre Le Nouveau Pearl Harbor, c’était pour suggérer bien plus qu’une simple analogie entre ces deux événements historiques.

 

Plus nous en apprenons sur le 11-Septembre, et plus il devient évident que même les dynamiques internes de ces deux événements sont terriblement semblables.

 

Voici 12 points communs mis en images par Massimo Mazzucco.
 

 

08:02 Écrit par Junior dans 11 septembre, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

13/02/2012

Les Etats-Unis admettent qu’Israël arme et entraine un groupe terroriste contre l’Iran

Les Etats-Unis admettent qu'Israël arme, entraine et soutient un groupe terroriste composé de moudjahidines iraniens. Cette organisation terroriste est responsable des assassinats des scientifiques iraniens.

 

 

18:50 Écrit par Junior dans le monde, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

ONE – un film-choc sur ce que cache le mot "al-Qaïda"

BANDE-ANNONCE


Documentaire "ONE – Enquête sur Al-Qaida"… par ReOpen911

http://one.reopen911.info/bande-annonce-2/

08:53 Écrit par Junior dans 11 septembre, Dossiers NWO, U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |