08/06/2012

Un virus responsable de la mort de millions d’abeilles?

Selon une étude publiée hier aux Etats-Unis, un virus très contagieux transmis par la mite parasite "Varroa" contribuerait à la propagation et probablement à la mort de millions d'abeilles dans le monde.

Le mystère de l'hécatombe des abeilles serait-il enfin élucidé ? Alors que les apiculteurs accusent déjà les pesticides de décimer ces insectes, une autre menace importante planerait également sur ces derniers. Des travaux de chercheurs britanniques et américains tout juste rendus publics expliquent qu’un virustrès contagieux transmis par la miteparasite "Varroa" pourraient être responsable de la mort de plusieurs millions d’abeilles à travers le monde.

Cette mite, qui se nourrit du sang des abeilles au stade larvaire ou adulte, perce leur peau et peut déformer leurs ailes, bien que la plupart des abeilles infectées ne présente aucun signe morphologique. Menée à Hawaii par des chercheurs de l'Université de Sheffield (GB), de la Marine Biological Association et de l'Université de Hawaii, l'étude montre que ce pathogène viral a accru sa fréquence de 10 à 100% parmi les abeilles dans les ruches au cours des dernières années. Les scientifiques ont également constaté une augmentation d'un million de fois du nombre de particules du virus infectant les abeilles entre elles.

Cette contamination a finalement conduit à l'émergence d'une seule souche très virulente de ce pathogène. Ce phénomène épidémique pourrait donc expliquer le fameux et toujours mystérieux "colony collapse disorder" (CCD) observé depuis 2005, marqué par la disparition soudaine dans les ruches de millions d'abeilles adultes. D’autant que même une fois que les mites Varroa (mesurant 1,5 millimètre sur 1 millimètre) vivant sur la peau des abeilles, s'y reproduisant et se nourrissant de leur sang, ont été retirées, le virus reste présent dans le corps des butineuses.

Ainsi, la mite faciliterait la dissémination du virus en agissant comme un réservoir viral et un incubateur pour le virus. La mite infecterait les abeilles lorsqu’elle se nourrit de leur sang et créerait ainsi une nouvelle voie de transmission en contournant le système immunitaire de l'abeille, précisent ces chercheurs cités par l'AFP. Par la suite, la souche virale passerait naturellement d’une abeille à une autre via leur nourriture ou en période de reproduction décimant par là-même des colonies entières.

http://www.maxisciences.com/abeille/un-virus-responsable-...

12:30 Écrit par Junior dans le monde animal. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.