22/05/2012

Un ‘réseau social’ de l’Âge de Bronze

Étudiés par des archéologues britanniques, deux sites couverts de dessins datant de l’Âge de Bronze – l’un en Suède, l’autre en Russie – semblent avoir servi de plateformes de communication aux hommes durant des centaines voire des milliers d’années.

Grands chacun comme un terrain de football, les sites de Zalavruga, en Russie, et de Nämforsen, dans le nord de la Suède, recèlent à eux deux environ 2.500 images dessinées sur le roc : hommes, animaux, bateaux, scènes de chasse... Si ceci pourrait apparaitre comme de simples dessins réalisés par des ancêtres, la réalité est légèrement plus subtile et révèle un procédé surprenant.

Selon des chercheurs de Cambridge dirigés par l’archéologue Mark Sapwell, il s’agirait en fait de véritables ‘réseaux sociaux’ datant de l’Âge de Bronze (environ 2 000 à 600 av. J.-C.). Leur étude via un logiciel spécial révèle en effet que les motifs ont été complétés et modifiés au long de cette période. Situés près de rapides coupant des voies navigables, ce sont là "des lieux naturels pour s’arrêter et laisser votre marque en tant que voyageur, comme une sorte de péage artistique", explique Mark Sapwell cité par le Daily Mail.

"Je pense que les gens allaient là parce qu'ils savaient que d’autres gens y étaient allés avant eux. Comme aujourd'hui, les gens ont toujours voulu se sentir reliés à l'autre : il s'agissait d'une expression de l'identité de ces sociétés, très tôt, avant le langage écrit. Ces gens devaient créer de l'art comme une invitation ouverte (…). Comme un message Facebook appelle des commentaires, l'art rupestre apparaît très social et invite à y faire des ajouts, (…) une sorte d'appel et de réponse entre différents groupes de chasseurs à travers des centaines - voire des milliers - d'années", conclut l’archéologue.

http://www.maxisciences.com/r%e9seau-social/un-reseau-soc...

17:50 Écrit par Junior dans insolites | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.