16/04/2012

« Bienvenue en Palestine »: les organisateurs dénoncent le « racisme » d'Israël et d'Air France

« Bienvenue en Palestine »: les organisateurs dénoncent le « racisme » d'Israël et d'Air France


Enlarge font 

Les organisateurs de l'opération « Bienvenue en Palestine » ont dénoncé dimanche « le racisme d'Israël et d'Air France », après qu'une jeune femme se soit vue, selon eux, obligée de descendre d'un avion à destination de Tel Aviv, parce qu'elle n'était ni israélienne, ni juive. 

« Le racisme d'Israël et d'Air France a éclaté en pleine lumière, dimanche, dans le cadre des opérations conjointes des services services secrets israéliens et de la compagnie aérienne pour empêcher des gens de se rendre en Palestine », ont affirmé les organisateurs français de l'opération. « Il a ainsi été prouvé qu'il fallait se déclarer Juif et/ou être porteur d'un passeport israélien pour avoir le droit de voyager! Et une jeune passagère qui a répondu négativement à ces deux questions a ainsi été débarquée, alors qu'elle était déjà installée dans l'avion », ont-ils dénoncé sur leur site internet. « L'affaire, qui aura des suites judiciaires où Air France devra s'expliquer sur sa collusion avec le régime d'apartheid, a eu lieu à Nice, au départ du vol AirFrance AF 4384 à 14H45 à destination de Tel Aviv », selon eux. 

Sur leur site, les militants ont publié une reproduction d'un procès-verbal de non embarquement signé d'une employée d’Air France, portant la mention manuscrite « cliente embarquée puis soumise au questionnaire sur demande des autorités israéliennes et débarquée car inadmise en Israël ». Une seconde mention manuscrite fait état des deux questions posées à cette jeune femme: « avez-vous un passeport israélien » et « êtes-vous de confession juive », suivie de l'annotation « réponse non aux deux questions ». 

L'opération « Bienvenue en Palestine », mise en place pour la troisième année consécutive, consistait pour 1.500 militants, dont 500 à 600 Français, à tenter de se rendre à Bethléem, dans les territoires palestiniens, pour inaugurer une école internationale. Mais Israël a interdit dimanche l'entrée sur son sol aux militants, dont seuls quelques dizaines sont parvenus jusqu'à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, la grande majorité ayant été bloquée à l'embarquement dans des aéroports européens notamment. Lors de la première opération en 2010, une centaine de militants, selon les organisateurs, avaient réussi à gagner la Cisjordanie. Mais Israël avait pris l'été dernier des mesures drastiques pour empêcher l'opération et avait réussi à dissuader les compagnies aériennes d'embarquer les militants au départ. 

 

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/127049.html http://www.echoroukonline.com/ara/articles/127049.html 

http://www.alterinfo.net/notes/Bienvenue-en-Palestine-les...

06:54 Écrit par Junior dans le monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.