05/03/2012

Des tornades dévastent les Etats-Unis et font 39 morts

Les tornades ont particulièrement touché cinq états dont l'Indiana et l'Alabama
 

Entre mercredi et samedi, une série de tornades a ravagé le sud des États-Unis. On recense de nombreux morts à travers plusieurs états.

Rien que vendredi, près de 80 tornades se sont abattus sur les Etats-Unis. Ce qui porte le total à 133 depuis une semaine. Elles ont entraîné au moins 39 morts à travers 5 états (Kentucky , Indiana, Ohio, Tennessee et Illinois). Les vents les plus forts ont atteint 320 kilomètres par heure, et ce n’est que par miracle que certains habitants ont échappé aux vents qui broyaient tout sur leur passage.

"Quand on est sortis de l'école vendredi, on a eu l'impression que quelqu'un venait de lancer une bombe atomique", raconte Pam Horton, trésorière de la toute nouvelle école d'Henryville (2.000 habitants), dans l’Indiana. "Il a fallu sortir par des fenêtres brisées [ … ] Quand la tornade a frappé, vers 15h, on a tous eu l'impression que nos oreilles allaient exploser tellement il y avait de la pression. Puis, tout l'immeuble s'est mis à vibrer. Quand ça s'est calmé, on a voulu sortir, mais il a commencé à grêler. On a dû retourner à l'intérieur. Une heure en enfer, je vous jure".

Dans les pelouses des alentours, les grêlons ont fait des trous de 5 ou 10 centimètres de large, et parfois aussi profonds. Les pare-brise des voitures toujours sur leurs quatre pneus sont défoncés. Devant l'école, un bus scolaire a été projeté dans une maison, son châssis complètement déformé. Certains bâtiments ont été pulvérisés, d’autres déplacés sur des dizaines de mètres. Les forêts ont été dévastées les arbres se retrouvant entremêlés dans les fils électriques qui pendent un peu partout.

Des villes quasiment rayées de la carte

Henryville a été pratiquement rayée de la carte, mais le seul à avoir perdu la vie ici c’est un homme qui a eu une crise cardiaque. Les habitants se donnent un coup de main pour réparer les dégâts et récupérer ce qui peut l’être parmi les décombres. Chacun souligne ainsi le miracle que la catastrophe ait fait si peu de victimes. Un fait qui réconfortent un peu les habitants malgré la tâche colossale qui les attend.

Mais les tornades ne se sont pas arrêtées à Henryville. Les orages ont poursuivi leur chemin vers l'est jusqu’à Marysville (1900 d'habitants). Ici, le vent semble avoir soufflé encore plus fort : la ferme et un des ses silos ont été désintégrés, projetés presque 1 kilomètre plus loin. Une remorque s'est fracassée sur un arbre, pliée en deux. Les dégâts sont tellement importants que le sénateur de l’Indiana, Dan Coats, a déclaré que la ville n’existait plus.

Une précocité inhabituelle

A travers les cinq états les plus touchés, on retrouve un peu partout  des camions qui se sont fait emporter, des maisons entièrement rasées, des écoles, casernes de pompiers, prisons et autres bâtiments détruits, tandis que les routes et les lignes électriques sont coupées. Des dizaines de milliers de personnes sont privées d'électricité rien que dans le Kentucky. Cet état, ravagé par 13 tornades, recense 19 morts et 300 blessés. Le gouverneur, Steve Beshear, a déclaré n'avoir "jamais vu [ ... ] une dévastation d'une telle ampleur". Dans l'Indiana, 13 personnes ont perdu la vie, trois autres ont été tuées dans l'Ohio et deux supplémentaires dans l'Alabama et en Géorgie.

En principe, de tels épisodes ont plutôt lieu en avril ou mai (250 tornades fin avril 2011). Cette précocité est ainsi tout à fait inhabituelle. Bien que le calme soit revenu sur les Etats-Unis, il ne devrait pas durer puisqu’à partir de jeudi un nouvel épisode de temps violent est à redouter. Son intensité et sa localisation restent indéterminées. Il pourrait cette fois se produire un peu plus à l'ouest, en particulier vers l'Oklahoma.

Découvrez en vidéo l'une des tornades filmée par un automobiliste et les dégâts causés par la série de tornades en images sur Maxisciences

http://www.maxisciences.com/tornade/des-tornades-devasten...

19:25 Écrit par Junior dans U S A. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.