20/01/2012

Fermeture de Megaupload : Anonymous riposte par une série d'attaques

PC_120119_dg79f_anonymous-internet_sn635.jpgLes pirates informatiques du groupe Anonymous disent avoir lancé une série d'attaques contre des sites Internet gouvernementaux américains et de gros joueurs de l'industrie de la musique. Il s'agit d'une riposte à la décision de la justice américaine de fermer le site de partage de fichiers Megaupload.

Les sites du FBI, du Département de la Justice des États-Unis et d'Universal Music sont inaccessibles.

Le site de l'industrie américaine du disque (riaa.com) et du Bureau des droits d'auteurs des États-Unis (copyright.gov) ont aussi été attaqué, mais ils sont depuis redevenus accessibles.

Le site Hadopi.fr a également été attaqué et est toujours inaccessible. Hadopi est la loi française adoptée en 2009 pour lutter la violation de droits d'auteur lors de partage de fichiers.

Le groupe Anonymous a annoncé sur son compte Twitter avoir lancé ces attaques. Il promet de les poursuivre toute la nuit.

Anonymous affirme que plus de 5600 personnes participeraient à ces attaques par déni de service (DoS), qui visent à inonder un réseau pour le forcer à s'arrêter.

Ce nombre est toutefois à prendre avec précaution, puisque le groupe a l'habitude d'utiliser un langage symbolique.

Le fondateur de Megaupload, Kim Schmitz, a aussi été arrêté en Nouvelle-Zélande et fait face à diverses accusations de violation des lois sur les droits d'auteur. Selon l'acte d'accusation, Megaupload comptait pour 4% du trafic sur Internet et le partage de matériel piraté sur Megaupload représenterait quelque 500 millions de dollars en droits d'auteur.

 

Source: Radio-canada

08:21 Écrit par Junior dans le monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.