03/01/2012

Chavez ouvre les portes de son palais à des sans-abri



Le leader socialiste Vénézuelien Hugo Chavez a invité 25 familles, devenues récemment sans abri à cause de pluies torrentielles, à rester temporairement au palais présidentiel de Miraflores à Caracas.

Plus d’une douzaine de personnes ont péri et des milliers d’autres ont été contraints de quitter leurs maisons après des semaines d’averses au Vénézuela qui ont causé des inondations et des glissements de terrain.

Chavez, qui est critiqué pour ne pas avoir réussi à fournir plus de nouveaux logements durant ses 11 années au pouvoir et qui se défend en accusant ses prédécesseurs d’avoir été des adeptes du libre marché, a dit qu’il allait ouvrir les portes de son vaste palais situé dans le centre ville de Caracas pour certaines des victimes.

 Le personnel de sécurité abandonnerait une partie de leurs quartiers, et il fournira une pièce libre, a affirmé Chavez ce dimanche.

« Le personnel de sécurité possède une immense cuisine que peuvent utiliser environ 20 familles », a déclaré Chavez sur la télé d’Etat.

« J’ai trois bureaux, le second peut être transformé en trois petits appartements. Ils vont commencer à emménager ».

Suivant le chemin de leur Président, les fonctionnaires de l’Assemblée Nationale ont affirmé qu’il y avait de la place au parlement qui pourrait également être utilisée temporairement afin de fournir un refuge aux victimes des inondations.

Les sympathisants couvrent Chavez d’éloges en disant qu’il est le premier Président du Vénézuela à s’occuper des pauvres. Mais les critiques le raillent en disant que c’est un populiste à la recherche de votes et utilisant des manoeuvres futées qui ne suffisent pas à régler les problèmes sous-jacents du pays d’Amérique du Sud.

Chavez a réprimandé les entrepreneurs privés du Vénézuela ce weekend pour avoir fait empirer le problème de logement de la nation en cherchant le profit avant le bien commun lors de projets de construction.

 

Traduction et source: conspiepedia.fr

10:09 Écrit par Junior dans le monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Commentaires

si c est etre populiste que d etre humain alors vive le populisme, en tout cas ce n est pas le nain de l elysee qui ouvrirait les portes du palais presidentielle malgre les millions de pauvres qu il y a en france

Écrit par : ENORIX | 03/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.